Fidapa: ce que les femmes sont en mesure de faire

0

Monza- Depuis sa conception en 1919 aux Etats-Unis, la philosophie de Bpw (Business and Professional Woman), présente dans 95 Pays, a pour but de mettre en lumière l’idée que la femme joue un rôle de premier plan dans la Société. Un chiffre entièrement partagé par Fidapa Bpw Italie, avec 11 000 membres dans le Pays.

« Nous sommes des Artistes, des Entrepreneuses, des Professionnelles » est l’expression indicative du club. Néanmoins, ce qui compte véritablement pour les femmes qui font partie de Fidapa c’est qu’elles soient conscientes sans obligatoirement être actives dans le monde du travail. La ménagère aussi est la bienvenue. Elle donne une valeur d’entreprise à la famille et à l’éducation des enfants. Il est bien entendu important qu’elle ait le sens de l’accomplissement et la volonté de contribuer à l’amélioration de la situation des femmes.

Dans la pratique, l’appartenance à la Fédération Femmes Arts Métiers et Affaires implique deux plans de sensibilisation. En premier lieu, les femmes doivent être protagonistes de la société avec leur vie, en démontrant qu’elles savent, mais elles doivent agir aussi.

La deuxième étape est le désir de s’allier, de faire équipe afin que la prise de conscience devienne un support pour les autres femmes qui peuvent ainsi acquérir la possibilité d’être à leur tour le moteur du développement social.

Tel est le contexte idéal dans lequel agissent environ soixante membres de Fidapa BPW Italie, sect. Monza et Brianza, le club né en 2011 qui a ensuite été rejoint par Fidapa Modoetia Corona Ferrea.

Fidapa Monza et Brianza a vu, depuis septembre 2017, le renouvellement des charges de la durée de deux ans, avec une nouvelle direction, celle de la présidente Raffaella Corti. Il se compose de Maria Alberta Mezzadri Vice-Présidente, Chiara Trabattoni Trésorière, Paola Cairoli Ancienne Présidente et Paola Bertolotti Secrétaire.

Un groupe leader qui, dès le début, a éprouvé le désir de travailler. Cette initiative n’est pas du tout sporadique (comme nous le signale la Présidente), mais durable, et se renouvellera chaque année pour ouvrir toujours plus la voie aux jeunes du territoire.

Le thème en question est d’actualité: la capacité des femmes de se défendre contre des agressions violentes. Sans défense, le projet qui se termine par un cours de base pour qu’elles soient informées et pour qu’elles sachent comment réagir, sans être dominées par la panique, souvent inévitable.

Des stages, destinés aux jeunes femmes âgées de 18 à 23 ans et menés par les professeurs de New Dragon Academy (Vedano), ont eu lieu samedi et dimanche 10-11 march.

Cet événement est inséré dans la chaîne des « faits » sociaux organisés par Fidapa Monza et Brianza et prévoit déjà un important programme de conférences, d’expositions, de prix pour prouver que Fidapa peut créer des occasions culturelles, mobiliser le territoire et former de nouvelles générations appartenant au monde féminin.

 

traduzione a cura di: 

Fluency elite

 

LASCIA UN COMMENTO

Inserisci un commento
Inserisci il tuo nome

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.